Vous avez peut-être entendu ce nom au détour d’une conversation ou bien l’avez lu sur internet ; c’est très probable. Car le Hand Spinner, ou Fidget Spinner, est la nouvelle attraction des cours de récréations (et pas que!). Explication du phénomène.

 

Le Hand Spinner : qu’est-ce que c’est?

 

Le hand spinner ressemble à une toupie ; triangulaire le plus souvent, de la taille de la paume de main, il est muni d’un plateau central rotatif et se tient entre l’index et le pouce.

On le fait tourner en maintenant la pièce centrale.
Le but? Un déstressant puissant et apaisant, inventé il y a 20 ans par Catherine Hettinger, pour soigner certains de ses troubles comportementaux. Seulement, jamais elle n’arrivera à en faire un succès commercial, et sera obligée de céder son brevet par manque de moyens.
Le hand spinner vient donc tout juste d’être (re) découvert, et depuis quelques mois, c’est une réelle déferlante qui s’abat sur le Royaume-Uni, la Suisse ou encore la France.

 

Le Hand Spinner : un remède à l’autisme?

 

C’est courant 2016 que des parents d’enfants autistes et hyper-actifs découvrent l’objet. D’après eux, il permettrait de focaliser l’attention des enfants et ainsi de calmer leurs troubles comportementaux.
Le phénomène se répand donc comme une traînée de poudre au sein de la jeune génération.
Certains parlent même d’une sorte de carte pokémon nouvelle génération.
Dans les cours de récréation, en primaire, au collège ou même encore au lycée, le hand spinner connaît un succès redoutable.

 

“C’est totalement addictif!” se réjouit Emile, lycéen à Saint-Germain-en-Laye, dans les Yvelines

 

 

Lui a surtout besoin “d’occuper ses mains” et trouve dans le hand spinner un réconfort satisfaisant lorsqu’il est inactif.
“Il m’aide à me concentrer! Je trouve ça très rigolo et satisfaisant de le faire simplement tourner, de tenter des figures, etc.”.

 

Le Hand Spinner : nouveau gadget des bureaux.

 

La mode ne s’arrête cependant pas aux frontières du scolaire.
De jeunes actifs, urbains essentiellement, se sont mis à investir dans l’objet, en quête d’apaisement et de gain de concentration.
On relève notamment que les employés travaillant en open space s’en muniraient afin d’augmenter leur efficacité.

 

D’après  Etienne Dumenil, psychologue à Paris, “C’est la première fois qu’un objet autistique devient populaire et désirable”. Il avance une explication: “Dans nos sociétés, les gens sont tendus.”
Monsieur le prof, professeur de lycée populaire sur les réseaux sociaux, a pu observer lui aussi le phénomène ; d’après lui, “L’objet permet de se canaliser. […] Plutôt que de résoudre le problème, ça le transfère”.

 

Cependant, si vous souhaitez vous ruer dès à présent sur internet pour obtenir le vôtre, prenez votre mal en patience : il est en rupture de stock quasiment partout.
En France, sur l’échelle Google Trends qui mesure la fréquence à laquelle un terme est recherché, “hand spinner” est ainsi passé du niveau 0 au niveau 100, le maximum, en à peine six mois.